25 octobre 2009

Craie d'opaline

Remplaçant le parfum de vos cheveux
J'installe des dalles de pierre
Sur les fleurs de mon jardin
Certitudes inventées où je pose mes pieds
Germes de mes illusions pour Vous
Qu'aussi bien un seul mot d'ailleurs
Fleurirait sa douce pulvérisation

3 commentaires:

Derviche typo matamore II a dit…

Ben on fait ce que l'on veut dans la mesure du possible. Pour les blagues, j'en ai parlé à mon surmoi profond. Il est d'accord à priori. Y dit aussi qu'il ne faut pas lui tendre trop de perches parce que ça lui fait de gros émois :)

Trimazo a dit…

Oui, évidemment... dit, comme cela, tout de suite, ça fait beaucoup plus supportable.
Je vous rappelle que la marche est très haute. ça me ferait de la peine que nous n'arrivions pas à l'étape suivante.

Derviche typo matamore II a dit…

Oui. N'empêche que je me souviens plus du premier com maintenant :)))