02 novembre 2009

En plus j'aime bien


Aimer et être aimé. Je ne vois là aucune fantaisie ou alors je ne suis que cela et cela me va. Le reste s'y trouve contenu. Je sens vos tremblements, votre présence intime en tous vos mots, un peu moins dans ceux que vous empruntez, marchant sur des chemins grossissants votre miroir. Savez-vous que l'Amour m'apprit à voler sans peur du lendemain ? A être dans la confiance de chaque lieu, de chaque espace, partout chez moi et à ma juste place.
Voyez-vous ma main ?
De quelle aide vous serais-je à pelleter une ornière maintes fois éprouvée, là où une sortie en déplacement serait votre tremplin ?

Laissez-vous donc m'embrasser.

Certainement vous y verrez vos fils.

sLv
http://www.ipernity.com/doc/pixelbleu/4457001/

"Même quand il ne se passe rien, il se passe quelque chose."
Ben, inspiré par J. Cage.

2 commentaires:

Soleildebrousse a dit…

Je suis allée sur ton lien... c'est plutôt la symphonie du nouveau monde de Dvorak, non ? et plutôt sur l'odyssée de l'espèce que dans vingt mille lieux sous les mers...
enfin, moi, j'en dis ce que j'en pense...
mais c'est très joli le lien.

Derviche typo matamore II a dit…

L'odyssée de l'espèce... Oui, tu brules :)